ART ET ARCHÉOLOGIE DU PROCHE-ORIENT ANCIEN (20H)

dieu dansant?

L’archéologie de l’Anatolie et du Caucase : des premiers villages aux premières villes

 

L’archéologie de l’Anatolie a connu de grandes avancées ces vingt dernières années. La découverte  du site de Göbekli Tepe, datant du 10ème millénaire avant notre ère, en est tout à fait emblématique. Les plus anciennes sculptures monumentales sur pierre ont été mises au jour ici. Nous sommes à l’aube du Néolithique : l’homme est en passe de devenir agriculteur et éleveur. La domestication des espèces connues en Europe se fera en partie en Anatolie. Le site néolithique le plus spectaculaire du Proche-Orient se trouve à Catal Höyük, un World Heritage Site de l’Unesco, et pour cause. Les âges des Métaux ne sont pas en reste, avec, entre autres, le site de Hissarlik, mieux connu sous son nom antique : Troie. Le « trésor de Priam » est justement célèbre, nous en examinerons l’authenticité. A l’autre bout de la Turquie, les trouvailles récentes de Arslan Tepe, près de Malatiya, méritent autant d’attention. L’Anatolie a par ailleurs hébergé un des grands empires du 2ème millénaire avant notre ère : celui des Hittites, tantôt concurrents, tantôt partenaires des Egyptiens. Leur capitale Hattusha, avec son acropole et ses sanctuaires –certains rupestres- est un des sites les plus fascinants de l’Antiquité. A Yazilikaya, nous examinerons le sanctuaire rupestre où se célébrait la Nouvelle Année, où Dieux et Ancêtres veillaient sur le Temps. Le site de Hattusha a aussi livré des archives qui contenaient, entre autres, le premier « traité de paix » de l’Histoire. Après la chute de l’Empire, les Phrygiens à l’Ouest et les Ourartéens à l’Est, prennent le relais. Chez les premiers, nous détaillerons  le contenu de la tombe, retrouvée intacte, attribuée à Midas, l’homme qui transformat en or tout ce qu’il touchait. Pour terminer, nous irons visiter les Lydiens, et les monuments de cette autre légende, Croesus, l’inventeur de la monnaie. 

L’archéologie peu connue de l’Arménie, de l’Azerbaïdjan et de Georgie fera l’objet de quelques enquêtes complémentaires, à la recherche des Amazones, des Argonautes et de la Toison d’or…

 

Heure : Le mardi de 10H À 12H

Dates : 03/10/2017 > 12/12/2017

Lieu : Salle Le petit Narthex, MRAH, 10 parc du Cinquantenaire, 1000 Bruxelles

Prix : 85 € (+ 30 € pour une carte d’accès aux collections permanentes des MRAH toute l’année) à verser sur le compte de l’IRSHAAB BE37 3101 3003 2428 (BBRUBEBB)

Professeur : Eugène Warmenbol