Art de l’Extrême-Orient (20h)

Noppe - Extreme Orient - (c) Tokugawa art museum

Le Japon de Nara (710 – 794) et Heian (794 – 1185)

Durant la courte période pendant laquelle la capitale s’installe à Nara, l’influence culturelle de la Chine des Tang et celle du bouddhisme sont prépondérantes et participent à la mise en place du pouvoir impérial, – souvent aux mains de femmes -, tout comme au développement de l’architecture. Ultime étape des Routes de la Soie, l’archipel devient le réceptacle d’objets exotiques et précieux offerts aux temples, dont les artisans locaux s’inspirent afin d’améliorer leurs techniques et d’agrandir leur répertoire décoratif. C’est aussi l’époque où naît la poésie waka, qui exprime le lien profond et si particulier que les Japonais entretiennent avec la Nature et les saisons. En 794, la cour se déplace à Heian, future Kyoto et l’on assiste alors à l’épanouissement d’une culture extrêmement raffinée se dégageant progressivement de l’influence chinoise et placée sous le patronage du clan Fujiwara, dont l’ascension remonte au 8e siècle. L’archipel abrite alors, dans tous les domaines, l’une des civilisations les plus brillantes de cette partie du monde.

Heure : le vendredi de 15h à 17H

Dates : du 8/10/21 au 17/12/21

 : visio-conférence

Prix : 85 € (+ 30 € pour une carte d’accès aux collections permanentes des MRAH toute l’année), soit 115 € à verser sur le compte de l’IRSHAAB BE37 3101 3003 2428 (BBRUBEBB)

Professeur : Catherine Noppe