Aller au contenu

Art et archéologie du Proche-Orient (20h)

PO Iran Guennol_Lioness iran

L’Iran, du début du Néolithique à l’époque hellénistique 

 

L’archéologie de l’Iran offre une très grande variété, entre centres fortement urbanisés et déserts occupés par des nomades. Une des grandes capitales du Proche-Orient ancien, Suse, au Khuzistan, occupe une position charnière. Tantôt indépendante, tantôt contrôlée par les cités de l’Euphrate et du Tigre, elle a livré un art de très haut niveau. A Tepe Sialk, à Tchoga Zambil, s’élèvent, comme en Mésopotamie, des tours à étage ou « ziggourat ».  De l’autre extrémité de l’Iran, la culture dite « de Jiroft » a livré récemment, le long du Halil Rud, les témoignages d’un art très original, entre autres dans les nécropoles du site de Konar Sandal. Les échanges  sont avec les cités de l’Indus, telle Mohenjo Daro, qui sera également « visitée » dans le cadre de ce cours. Moins connue, mais non moins spectaculaire, est la culture urbaine du Turkmenistan, avec des sites comme Altyn Depe ou Gonur Depe, qui seront également examinés. Tant le cheval que le chameau y sont très anciennement attestés, deux animaux dont l’impact civilisationnel est considérable. Les cavaliers nomades du Luristan, quant à eux, ont produit, tant à l’âge du Bronze qu’à l’âge du Fer, un art du bronze qu’il serait maladroit de qualifier de « mineur ». Au Guilan, le long de la Caspienne, des sites comme Amlash ou encore Marlik, ne sont pas en reste. L’époque la plus glorieuse, bien sûr, est celle des Perses achéménides, qui constitueront un empire qui viendra se substituer aux empires néo-assyriens et néo-babyloniens. Les grands centres sont Suse (toujours), et Ecbatane, mais les sites les plus spectaculaires sont ceux des palais-sans-ville de Persépolis et de Pasargadae. La dynastie des Darius et des Xerxès sera finalement abattue par les Macédoniens d’Alexandre le Grand. L’Iran sera hellénisée, mais restera, avec les Parthes, puis les Sassanides, un concurrent sérieux, et dangereux pour les Romains.

 

Heure : Le mardi de 10H à 12H

Dates :

: auditoire petit-narthex + Zoom

Prix : € (+ 30 € pour une carte d’accès aux collections permanentes des MRAH toute l’année), soit  € à verser sur le compte de l’IRSHAAB BE37 3101 3003 2428 (BBRUBEBB)

Professeur : Eugène Warmenbol