Aller au contenu

LE SIÈCLE DES PRIMITIFS FLAMANDS (20H)

2bladel3

De Tournai à Bruxelles : Robert Campin, Rogier van der Weyden et la peinture à Bruxelles au XVe siècle.

 

Au milieu du XVe siècle, la ville de Bruxelles connaît une efflorescence picturale, en partie encouragée par la présence de la cour ducale de Bourgogne au Palais du Coudenberg. Originaire de Tournai, Rogier van der Weyden marquera de façon durable la peinture à Bruxelles. Nommé peintre de la ville dès 1435, sa production est marquée par une nette tendance au pathos.

Cette session s’intéressera à la production de Robert Campin (Maître de Flémalle), peintre tournaisien auprès duquel Van der Weyden se forma puis à Van der Weyden lui-même, de ses origines tournaisiennes à sa mort en 1464 à Bruxelles. Elle envisagera ensuite la peinture de la seconde moitié du XVe siècle à Bruxelles où les peintres furent fortement influencés par cet artiste hors pair. La production picturale dans cette ville est en effet florissante avec des peintres comme le Maître de la Légende de sainte Catherine, le Maître de la Légende de sainte Barbe, le Maître à la Vue de Sainte-Gudule, Colijn de Coter et bien d’autres.

La création artistique à Bruxelles dans la seconde partie du siècle est également marquée par l’abondante production de retables sculptés avec des volets peints. Cet art “mixte” sera également mis en lumière car il représente un aspect assez peu connu de la production bruxelloise auprès du grand public.

 

Heure : LE MARDI DE 13H À 15H

Dates : DU 29/09/2020 AU 08/12/2020

Prix : 85 € (+ 30 € pour une carte d’accès aux collections permanentes des MRAH toute l’année), soit 115 € à verser sur le compte de l’IRSHAAB BE37 3101 3003 2428 (BBRUBEBB)

Professeure : Anne Dubois