Aller au contenu

Philosophie et Esthétique 2 – D. Salvatore Schiffer (10h)

raphael-sanzio-ecole-athenes-vatican-rome-06-2043052444

GRATIA MUNDI – RAPHAËL, LA GRÂCE DE L’ART

(5 séances de 2h)

 

Le peintre Raphaël: l’un des trois grands génies de la Renaissance, aux côtés de Michel-Ange et Léonard de Vinci.

 

Ainsi ce nouveau cours, intitulé Gratia MundiRaphaël, la Grâce de l’Art, commence-t-il logiquement, et de manière chronologique, là où s’est terminé mon cours précédent, qui avait pour titre Divin Vinci – Léonard de Vinci, l’Ange incarné. D’autant que Léonard fut aussi l’un des principaux maîtres (avec le Pérugin) de Raphaël lorsque celui-ci vécut à Florence, après avoir quitté sa ville natale d’Urbino, foyer intellectuel et artistique des Marches, région, aux confins de l’éblouissante Toscane et de l’élégante mais secrète Ombrie, de l’Italie centrale.

Né en 1483 et mort en 1520, à l’âge de 37 ans seulement, Raphaël, génie précoce, à la vie romanesque et à la mort mystérieuse, mais à l’œuvre immense surtout (tant par sa qualité que par sa quantité), fut considéré, de son vivant, comme un mythe, à l’instar de Léonard, voire un saint. Il est le seul artiste à avoir les honneurs, à Rome, où il s’est éteint après une folle nuit d’amour auprès de sa « Fornarina », du panthéon, lieu sacré, dédié, dans l’Antiquité, au culte des dieux.

C’est donc l’art tout autant que la vie, sinon la pensée même, de Raphaël, peintre et architecte adulé par les papes comme par les princes de son temps, que ce cours s’emploie à élucider : une constante et quadruple interpénétration entre l’idéal esthétique, l’explication philosophique, le parcours artistique et le récit biographique.

Aussi le thème central de ces leçons est-il celui, concernant cet aimable et pourtant fulgurant Raphaël, de la grâce, au double sens du terme : « grâce » au sens de « pardon », de « compassion », de « clémence divine » et « grâce » au sens de « beauté », de « légèreté », de « douceur naturelle ». Telle est la signification ultime et profonde de ce que j’entends ici par « la Grâce du Monde » (« Gratia Mundi », selon l’expression latine) et, plus précisément encore, par « la Grâce de l’Art » .

Ce cours, agrémenté de nombreuses et magnifiques illustrations des principaux tableaux de Raphaël – illustrations en couleurs projetées sur grand écran – se penchera aussi sur une analyse approfondie de l’une des fresques les plus célèbres et somptueuses de ce même Raphaël: “L’Ecole d’Athènes”, qui nous amènera ainsi à parcourir également quelques-uns des courants philosophiques majeurs de l’antiquité grecque (Socrate, Platon, Aristote, Epicure, Héraclite, Parménide, Pythagore, Euclide, Diogène, Zénon, Empédocle et quelques autres Présocratiques…)

Ce cours, qui opère ainsi une synthèse idéale entre l’esthétique et la philosophie se présente donc comme un véritable cours de philosophie de l’art, au sens plein et premier du terme !

 

Professeur : Daniel Salvatore Schiffer

Jour & Heure : VENDREDI de 13 à 15H

Dates : 15/11/24 au 13/12/24

: Présentiel et vidéo-conférence (ZOOM)

Prix : 90 €  à verser sur le compte de l’IRSHAAB BE37 3101 3003 2428 (BBRUBEBB) après inscription via le formulaire en ligne